Soirée d’ouverture de saison

Découvrez le programme de la nouvelle saison lors de cette soirée festive et entraînez vos zygomatiques pour le spectacle offert qui va suivre.

Le plus burlesque et le plus déjanté des quatuors de music-hall débarque sur la scène du Théâtre Gaston Bernard pour nous présenter des numéros de haute voltige et des performances hallucinantes. Virtuoses de la pitrerie, Les Mangeurs de Lapin revisitent de manière décalée et potache les standards du music-hall et des arts du cirque. Faisant de l’improbable un idéal, repoussant sans cesse les limites de l’absurde, ils nous propulsent jusqu’à la loufoquerie, là où tout devient possible, où la poésie se cache derrière chaque fantaisie, où de l’inattendu naît le rire.

Les Mangeurs de Lapin ont reçu le Prix du public dans la catégorie cirque au Festival Off d’Avignon 2014.

« Sur le plateau, tous semblent se régaler et dans la salle, le public rit à n’en plus finir. Ça surprend, ça explose : un véritable feu d’artifice d’humour et de bouffonnerie »

Pariscope

Écrit et interprété par : Dominic Baird-Smith, Jean-Philippe Buzaud, Sigrid La Chapelle

Mise en scène : Alain Gautré

Musique live : Jorge Migoya

Scénographie : Sigrid La Chapelle

Durée :  1h

Théâtre Gaston Bernard

Tout public

Tarif gratuit

Spectacle offert

Places limitées

Réservation

obligatoire

03 80 91 39 51

Exil pour 2 violons

Cette nouvelle création théâtrale de la compagnie Bacchus (Besançon) accueillie en résidence la saison passée par le TGB est signée de Jean Pétrement. Interprétée par trois comédiens dont l’auteur et deux comédiens-violonistes, Exil pour 2 violons convie le public à pénétrer l’univers du grand compositeur hongrois Béla Bartok, sa vie et son œuvre, autour de ses 44 duos pour violon.

On y retrouve Bartók évoquant son intérêt pour les musiques traditionnelles, son attachement à sa terre natale et à ses compatriotes, sa recherche et ses ambitions musicales mais également ses réflexions sur l’époque, son engagement politique, son opposition à la montée du nazisme, son exil à New-York, des extraits de sa correspondance…

1940 « c’est la mort de ma mère qui m’a décidé à quitter notre chère Hongrie abîmée par ces chiens. » Béla Bartók s’exile aux Etats-Unis emmenant avec lui ses 44 duos pour violon, petits chefs-d’œuvre construits à partir d’airs populaires hongrois, slovaques, serbes, roumains, arabes. Une belle invitation au voyage, théâtrale, musicale et sensible.

Avec le soutien du réseau “affluences”

Texte et mise en scène : Jean Pétrement

Avec : Clément Wurm, Léonard Stefanica et Jean Pétrement

Création lumières : Luc Degassart

Assistante mise en scène : Lucile Pétrement

Musique : Béla Bartok

Durée : 1h10

Théâtre Gaston Bernard

Tout public à partir de 12 ans

Tarif : 6 à 16 euros

Réouverture de l’accueil-billetterie le 12 septembre  !

Exceptionnellement : les 12 et 13 septembre l’accueil-billetterie ouvrira ses portes de 14h et jusqu’à 18h30 pour faciliter vos abonnements.

Rendez-vous sur la rubrique « Infos pratiques » du site pour découvrir le mode d’emploi de l’accueil-billetterie du TGB.

Bon à savoir et pour gagner du temps : il est conseillé de compléter les pages 31 et 32 de la brochure avant de vous rendre au théâtre. Vous pouvez également télécharger, imprimer et compléter le bulletin d’abonnement et la grille sur le site.

 

 

Querelles de génies : Proudhon modèle Courbet !

Evénement théâtral de début d’année 2019

Dans le cadre du bicentenaire du célèbre peintre franc-comtois Gustave Courbet (Ornans). La pièce « Proudhon modèle Courbet » jouée notamment au musée d’Orsay, en France et en Europe sera sur les plans du TGB avec la compagnie Bacchus, le mardi 15 janvier à 20h.

Découvrez un extrait de la pièce de théâtre: 

https://www.theatre-contemporain.net/video/teaser-Proudhon-modele-Courbet

Sur les pas de Bartok

INVITATION

Rendez-vous avec Bartok et la Cie Bacchus en coulisses

Samedi 10 novembre à 15h

Dans le cadre de son action de soutien à la création artistique, le Théâtre Gaston Bernard de Châtillon-sur-Seine (21) reçoit la compagnie bisontine en résidence jusqu’au 12 novembre pour une étape de création d’EXIL POUR 2 VIOLONS autour des 44 Duos pour violons de Béla Bartók.

Samedi, le public pourra découvrir un pan de ce travail et échanger librement avec Jean Pétrement (metteur en scène et interprète du rôle de Bartok) et les deux comédiens-musiciens Léonard Stefanica et Clément Wurm.

« Les quarante-quatre duos pour violons de Béla Bartók sont une merveilleuse manière de pénétrer l’univers du grand compositeur. Intrigué, fasciné par sa musique, j’ai toujours eu le désir et l’ambition  de le mettre en scène. Les quarante-quatre duos portent en eux la dramaturgie de Bartók qui s’appuie sur le développement de nouveaux systèmes d’écriture à partir de ses recherches sur les musiques traditionnelles « populaires » témoigne Jean Pétrement.

Dans le futur spectacle, on retrouvera Bartók évoquant son intérêt pour les musiques traditionnelles, son attachement à sa terre natale et à ses compatriotes, sa recherche et ses ambitions musicales mais également ses réflexions sur l’époque, son engagement politique, son opposition à la montée du nazisme, son exil à New-York, des extraits de sa correspondance…

A l’affiche de la saison 18-19, la Cie Bacchus présentera PROUDHON MODELE COURBET, sur la scène le 15 janvier 2019. Ce spectacle créé en 2009 compte à ce jour près de 500 représentations diffusées en France et à l’étranger et inaugurera le bicentenaire de la naissance de Gustave Courbet au Théâtre municipal de Châtillon-sur-Seine.

Entrée libre – Salle Kiki de Montparnasse, Esplanade Saint-Vorles à Châtillon-sur-Seine – durée 30 mn – Plus d’infos : 03 80 91 39 51 – 06 09 49 32 05 

Bientôt la soirée d’ouverture !

Conviviale et festive, cette nouvelle soirée d’ouverture vous invite à la présentation de la saison 18-19 puis, en deuxième partie, à assister à son premier spectacle :

« Voyage Voyage ! ».

On ne fait pas un voyage, c’est le voyage qui nous fait !

Depuis bientôt 20 ans partout en France, en Outre-Mer, en Roumanie, au Bénin, en Ecosse, en Angleterre et plus récemment en Chine, Filomène et Félix promènent leurs drôles et émouvantes silhouettes. Avec leur dernier spectacle « Voyage Voyage ! », ils nous transportent sans retenue et avec toute l’énergie de leur irrésistible duo dans la grande aventure qui les mènera bien plus loin qu’ils ne l’ont imaginé. Voyageurs au long cours, les deux artistes écrivent sous nos yeux, avec virtuosité, les chapitres de leur folle épopée clownesque. Ils nous font rire de nos faiblesses et nous touchent droit à l’âme par la profondeur de leur talent et de leur humanité.

« Lumineux !

Tendre, poétique et drôle, l’univers de Félix et Filomène est une goutte d’essence de bonheur. Une goutte d’enfance, de naïveté, de douceur, de rires. Un éclat de lumière dans l’obscurité. A ne bouder sous aucun prétexte. » Rue du Théâtre – juillet 2017

Durée :  1h15

Théâtre Gaston Bernard

Tout public à partir de 9 ans

Spectacle offert

Places limitées

Réservation obligatoire au 03 80 91 39 51

La nouvelle brochure est arrivée !

Découvrez le nouveau programme de la saison 18-19 du TGB sur le site ou à l’accueil du théâtre aux heures d’ouverture.

La billetterie rouvrira ses portes le mardi 11 septembre à 16h30. Choisissez les meilleures places au meilleur prix en vous abonnant ! Retrouvez toute l’info pratique à la rubrique « Accueil- billetterie ».

La Jurassienne de réparation

Nous voici plongés dans l’histoire d’un petit garage ambulant. « La Jurassienne de Réparation », serait dit-on… installée dans le Haut Jura, aux Moussières. Mais après faillite et dégraissages successifs, dépassée par le modernisme, l’affaire n’est pas brillante : une camionnette Renault élimée, quelques outils, une remorque, 2 ouvriers, pour se lancer en vivotant sur les routes et proposer ses services d’entretien express, et mécanique sur place.

Autour du père Goydadin qui n’a plus 20 ans, le fils Claude, les mécanos Ali et Nicolas surgit une belle bande de ringards plus proches des affreux sales et méchants des frères Cohen que de Michel Vaillant.

Ce petit groupe d’antihéros attachants entraine vite le public, tour à tour hilare et ému, dans un tourbillon de saynètes drôles, pathétiques, émouvantes, agressives, croustillantes et portant à réflexion sans facilité ni indigestion.

Mais qu’est ce qui peut bien motiver un être humain usé de la sorte ? Qu’est ce qui peut lui redonner un éclat d’optimisme, une sorte de grandeur à ce petit monde déchu ? Sous le cambouis, la sueur et le mal dégrossi : l’humanité transpire à grosses gouttes..

Une petite merveille de théâtre de rue. Drôle et tellement vrai !

Création collective

Responsable artistique : Patrice Jouffroy

Jeu : Patrice Jouffroy Martin Petitguyot,

Pio D’Elia, Guillaume Derieux

Durée : 1h40

Lycée agricole LEGTA

La Barotte

A partir de 10 ans

Tarif : 6 à 16 euros

Abonnement

Las Polis

Avec l’arrivée des beaux jours, le Théâtre Gaston Bernard et la Ville de Châtillon-sur-Seine convient le public en plein air pour les derniers spectacles de sa saison.

Pendant le marché, les amateurs de bons produits régionaux et d’humour seront gâtés. Un duo féminin pour le moins incontrôlable prendra le contrôle du parvis du Théâtre. Elles sont à l’affut ! Elles défendent la loi ! Susana et Vanessa sont agents de police. Leur mission : la protection du citoyen et le maintien de l’ordre. Leur devise : tout est sous contrôle !

Venez découvrir « Las Polis », ce spectacle de rue burlesque qui ne cherche pas à rire de la police mais de cet irrésistible duo féminin franco-espagnol à la Laurel et Hardy. Les deux artistes déploieront toutes leurs énergies et leurs talents pour montrer aux citoyens que tout est sous contrôle enfin… presque.

Avec : Fanny Giraud et Marta Sitjà

Mise en scène : Christophe Thellier

En plein air (public debout), devant le Théâtre

Place du 8 mai 45

à Châtillon-sur-Seine

Théâtre Gaston Bernard