Surprise artistique pour l’ouverture de la billetterie

EMBARQUEZ POUR UNE OUVERTURE DE BILLETTERIE POETIQUE !

L’accueil-billetterie du théâtre réouvre ses portes le mardi 13 septembre de 14h à 18h30.

Pour ce premier jour de retrouvailles, une surprise artistique attend les spectateurs sur le parvis du théâtre avec la complicité de la compagnie Abernuncio. Spectacle Gratuit.Pour tous.

Ouverture les jours suivants :

Mercredi 14 septembre de 10h à 12h et de 14h à 18h30

Jeudi 15 et vendredi 16 septembre de 14h à 18h30

Place du 8 mai 1945 – 21400 Châtillon-sur-Seine

Programme disponible sur :

www.theatregastonbernard.fr

Renseignez-vous : 03 80 91 39 51 – resa.tgb@wanadoo.fr

SOIREE D’OUVERTURE DE SAISON

Dans une ambiance conviviale et festive, venez découvrir le programme de la saison 22-23. La soirée se poursuivra par un concert inédit du 7ème Gnome.

Le duo pop jazz franco-chilien offrira à la scène du TGB la primeur de son 6ème album : Psyché Animale. Ce nouveau show transporte le public dans des mondes multicolores échappés de la baguette sonique des artistes. La chanteuse et le trompettiste déploient ensemble des univers harmonieux, riches en émotions, où pétillent des éclats de malice et d’humour.

Musique énergisante, réjouissante, surprenante, le nouvel opus du tandem est un captivant « melting-pop » où s’entremêlent le jazz, la pop, le rock psychédélique, le funk, le blues, le trip-hop, le reggae, l’électro, la chanson française, le rap et même la musique classique. Les nouvelles chansons excellent dans une musique sur le fil, pleine d’improvisations, généreuse et expressive. Une invitation au voyage à travers des sphères palpitantes, vibrantes, enluminées de réalisme magique aux effets immédiats !

Avec :

Sibylle Jounot : voix, claviers et looper

Ismael Galvez : trompette, guitare, batterie, looper et séquenceurs 

Durée : 1h

Théâtre Gaston Bernard

Tout public  

Soirée gratuite

Places limitées

Infos-réservation : 03 80 91 39 51 – resa.tgb@wanadoo.fr

Jeanne Barret, une femme autour du monde

Qui pourrait deviner que, derrière la frêle silhouette de valet du botaniste Philibert Commerson, se cache une jeune femme de 26 ans ? Elle s’appelle Jeanne Barret, elle est née dans le Morvan dans une modeste famille de paysans et s’apprête à vivre la plus fantastique aventure de son existence, travestie en homme, à bord de l’un des deux vaisseaux de la célèbre expédition commandée par Louis Antoine de Bougainville. 

Elle ne le sait pas encore, mais elle sera la première femme à avoir accompli le tour du monde.

A travers cette pièce Jacques Arnould et Marie-Juliane Marques dévoilent l’histoire vraie, trépidante et peu connue de cette petite bourguignonne illettrée devenue apprentie botaniste puis pionnière de la biodiversité que le roi Louis XVI en personne nommera  « femme extraordinaire ».

Ecriture et mise en scène : Jacques Arnould

Jeu : Marie-Julianne Marques et Jacques Arnould

Musique : Patrick Rudant

Lumière : Nicolas Cointot

Durée : 1h30

Théâtre Gaston Bernard

Tout public à partir de 12 ans

Tarifs de 6 à 16€

Infos-réservation : 03 80 91 39 51 – resa.tgb@wanadoo.fr

How to be a Keaton

Le ciné-concert, ça crée des images dans les oreilles !

Cette nouvelle proposition de Scènes Occupations est un film burlesque accompagné en direct par 4 musiciens installés au pied de l’écran. Elle prend appui sur le film de 1924 Sherlock Junior de Buster Keaton. Un projectionniste de cinéma (Buster) s’endort et rêve qu’il rejoint, en tant que détective, les personnages du film qui se déroule sur l’écran. Une ode au cinéma, un tour de force technique pour l’époque… où Keaton métamorphose, pour notre plus grand plaisir, la réalité en illusion.

En préambule, et comme un fil rouge au spectacle, le film diffusé a été créé spécialement. Il donne la parole à Charlie (personnage interprété par Emmanuel Vérité) et aux musiciens eux-mêmes.

Production : Scènes Occupations

Réalisation : Jean-Marc Bordet assisté de Sarah Douhaire et de Stéphane Argon à la technique

Au pied de l’écran et composition : Pierre-Olivier Fernandez (violon), Francis Perdreau (contrebasse), Philippe Poisse (piano), Loïc Royer (clarinettes)

A l’écran : Emmanuel Vérité et son personnage Charlie et Buster Keaton 

Durée : 1h05

Théâtre Gaston Bernard

Tout public à partir de 7 ans

Tarifs de 6 à 16€

Offert par la Communauté de Communes du Pays Châtillonnais (CCPC) aux personnes de plus de 60 ans du territoire dans le cadre de la Semaine Bleue.

Infos-réservation : 03 80 91 39 51 – resa.tgb@wanadoo.fr

Tous les marins sont des chanteurs – François Morel

Partez en bonne compagnie fêter la mer et l’amitié : avec François Morel à la proue, l’humour est sur le pont, les chants de marins gonflent les voiles ! Feuilletant une vieille revue trouvée dans un vide-greniers, François Morel découvre les chansons d’un marin breton, Yves-Marie Le Guilvinec, disparu en mer en 1900. Auteur inconnu natif de Trigavou, près de Saint-Malo, Le Guilvinec laisse à la postérité des poèmes tracés au calva, des lettres imbibées de tafia, et une existence d’oublié océanique.

François Morel et ses complices Gérard Mordillat et Antoine Sahler recomposent les chansons disparues. Sur scène, entouré d’Antoine Sahler, Romain Lemire, Amos Mâh et Muriel Gastebois, il redonne corps et voix aux mots du poète dont il s’empare avec gourmandise : « Je n’irai pas à la morue mon capitaine mon capitaine, je n’irai pas à la morue sans avoir embrassé Lulu (…) ». Ensemble, ils prennent le large et réhabilitent à contre-courant une poésie joyeuse, musicale et populaire, dans un hymne à l’ivresse de l’air salé, à la liberté et à la fête. Nul doute que vous fredonnerez longtemps « Tous les marins sont des chanteurs… ».

De François Morel,

Gérard Mordillat et Antoine Sahler

Les Productions de l’Explorateur

Musique : Antoine Sahler

Décor : Edouard Laug 

Lumière : Alain Paradis 

Son : Yannick Cayuela 

Vidéo : Camille Urvoy 

Costumes : Elisa Ingrassia

Avec : François Morel, Romain Lemire, Antoine Sahler (guitare, clavier, accordéon, trompette, chœur), Amos Mah (violoncelle, guitare, chœur), Muriel Gastebois (percussions, chœur)

Durée : 1h30

Théâtre Gaston Bernard

Tout public à partir de 10 ans

Tarifs de 11 à 26€

Infos-réservation : 03 80 91 39 51 – resa.tgb@wanadoo.fr

Le dîner de cons

Depuis son adaptation au cinéma en 1998, la pièce de Francis Veber a connu un succès mondial. La compagnie Cléante propose sa version de ce face à face féroce, émouvant et drôle.

Chaque mercredi, Pierre Brochant et ses amis organisent un dîner de cons. Le principe est simple : chaque participant amène un « con », et celui dont l’invité se distingue le plus est déclaré vainqueur.

Ce soir Pierre est heureux, il pense avoir trouvé la perle rare : François Pignon, comptable au ministère des Finances, passionné de modèles réduits en allumettes.

Mais ce qu’il ignore, c’est que Pignon, prêt à tout pour rendre service, est un fieffé porteur de guigne passé maître dans l’art de déclencher des catastrophes…

Auteur : Francis Veber

Mise en scène : Laurent Collombert

Avec : Alain Dumas, Denis Rey, Marc Compozieux, Philippe Canizares, Richard Vergnes, Angélique Infante, Indira Lacour

Durée : 1h40

Théâtre Gaston Bernard

Tout public à partir de 10 ans

Tarifs de 11 à 26€

Infos-réservation : 03 80 91 39 51 – resa.tgb@wanadoo.fr

Le Tir Sacré

Le Tir Sacré est une pièce qui joue avec la musicalité du commentaire sportif. Deuxième création de la chorégraphe Marine Colard qui mêle enjeux chorégraphiques et textuels, le duo explore les liens entre le geste et le commentaire sportif. Quelle relation entre la posture d’excellence et de performance de l’athlète, et l’aspect parfois dramatique et exubérant du commentaire du journaliste ?

Performance théâtrale et chorégraphique, Le Tir Sacré offre une savoureuse oscillation entre déconstruction minutieuse des lignes du corps et décontextualisation des mots. Jusqu’où ce duo féminin se risquera-t-il dans cette escalade pour toujours plus de performance, pour toujours plus d’émotions ?

L’équipe des féminines de l’AJ Auxerre a participé à la création de la scénographie du spectacle. Quand les mondes de l’art, du féminin et du sport se retrouvent tout est étonnamment… possible !

Chorégraphie : Marine Colard & Esse Vanderbruggen

Interprétation : Marine Colard & Esse Vanderbruggen

Création sonore : Aria Delacelle et Sylvain Ollivier

Scénographie : Alix Boillot

Création lumière : Lucien Valle

Durée : 50 min

Théâtre Gaston Bernard

Tout public à partir de 6 ans

Tarifs de 4 à 12€

Infos-réservation : 03 80 91 39 51 – resa.tgb@wanadoo.fr

Betty

Comédien, metteur en scène et formateur de théâtre, Sylvain Paolini se forme à l’école Jacques Lecoq à Paris. Au cours de cette formation, en 2009, après la révélation d’un secret de famille, il écrit Betty. Il met dix ans avant d’oser l’interpréter. Sandrine Fourlon, metteuse en scène, lui permet de franchir le pas : « Betty est une histoire d’amour avec un corps marqué à jamais par le sceau du secret. ».

A travers ce long questionnement, c’est la famille, le genre, les injonctions sociales et familiales à dire qui sont mises en jeu, mises en « je ». 

Betty est un seul en scène dénué de pathos ou d’idées reçues qui évoque avec finesse, pudeur et une grande tension dramatique la douloureuse libération des non-dits accumulés.

« Le texte avance dans un mouvement de lent dévoilement, à travers le regard de l’enfant sur lui-même et le regard des autres. C’est un dialogue de soi à soi, de soi aux autres et des autres à soi. »

(Comité de lecture des Ecrivains Associés du Théâtre).

Texte et jeu : Sylvain Paolini

Mise en scène : Sandrine Fourlon

Installation : Raphaël Guerinoni

Musique : Ulysse Hemard

Vidéo : Fabien Hemard

Durée : 1h15

Théâtre Gaston Bernard

Tout public à partir de 14 ans

Tarifs de 4 à 12€

Infos-réservation : 03 80 91 39 51 – resa.tgb@wanadoo.fr