Jeune public

A/ PETITE ENFANCE

Compagnie en attendant

« A l’ombre d’un nuage »

Lundi 17, mardi 18, jeudi 20 et vendredi 21 décembre 2018 à 9h30 et 10h45 (scolaires)

Mercredi 19 décembre 2018 à 10h30 et 16h30 (enfants non scolarisés)

TPE– Niveaux : A partir de 10 mois – PS-MS-GS

Thème :

 

 

Le spectacle :

En évoquant des anecdotes savoureuses de l’enfance, Alexis Louis-Lucas renoue avec ses souvenirs de la vie à la campagne : la parole des aînés du village, l’exploration de cette nature mystérieuse, de ces arbres gigantesques qui nous disent tant de choses… L’éducation de l’enfant dont se souvient le comédien, ne se fera pas à l’école, lieu d’instruction terrifiant. Non, son initiation à la vie se fera parmi les arbres. En gambadant botté, l’enfant découvre la signification des choses par l’intermédiaire des grincheux, ces vieux du village à la peau dure et aux mots rugueux. Ils sont les traducteurs initiés de ce que disent les arbres. Leur parole dégauchit, rabote, déniaise avec rudesse mais offre à l’enfant curieux ses copeaux de savoir et d’humour.

Au final,  les récits s’assemblent pour révéler une quasi confession, mêlant l’amour des arbres à l’invention poétique; le sens de la vie à l’humour corrosif de l’écriture et du comédien.

La Cie Taxi Brousse crée des spectacles autour de la parole et du témoignage. On se souvient de « Métallos et dégraisseurs »  qui retraçait la parole des ouvriers métallos de Sainte Colombe-sur-Seine.

A partir de 14 ans

Durée : 1h10

Tarif: 4  euros

Actions proposées :

Les ateliers peuvent être proposés aux classes ou aux familles.

Parcours 1 : Diffusion du spectacle (offert aux maternelle par la CCPC) + 2 représentations ouvertes aux enfants non scolarisés

Parcours 2 : bord de scène

Parcours 3 : des ateliers arts plastiques

Parcours 4 : des ateliers de théâtre d’ombres

Parcours 5 : Temps de Formation pour les professionnels de la petite enfance : « mettre le livre en jeu et en scène pour le petit enfant

Parcours 6 : Temps d’échanges grand public (parents, assistantes maternelles, etc…)

 

 

B/ ENFANCE

 

 

 

Compagnies A&O et Flying Fish

“Love Box”

Mardi 4 décembre à 14h30, mercredi 5 décembre à 20h00 et jeudi 6 décembre à 9h45 et 14h30 (scolaires)

Niveaux : du CP au CM2

Genre : mime – arts du cirque

Le spectacle :

Ils se voient. Ils se ressemblent. Ils sont attirés. Ils s’aiment. C’est le destin. Au fond de leur alcôve, Il et Elle rêvent de filer la parfaite harmonie. Quel plaisir de partager à deux cet humble nid douillet ! Il y a juste ces petits riens. Ces petits riens qui…font parfois beaucoup.

Elle apprécie les courbes, Il affectionne les angles. Dans cet espace exigu, Il se sent un peu à l’étroit. Elle, elle y est à son aise. Elle jubile au contact de ses murs. Elle aime le vide. Il aimerait la combler ; remplir leur petit univers de briques et de blocs. Unis par leur incompatibilité, Il et Elle croisent leurs différences.

Suite de saynètes drôles et absurdes, Love Box est un spectacle fin et attachant, qui parle sans paroles de la vie à deux. Avec, comme uniques objets 18 briques de bois, un vocabulaire issu du mime, de la danse et du cirque, cette comédie tout public, s’amuse avec malice et ironie des péripéties de deux êtres à la recherche de l’équilibre pour s’aimer.

Auteurs-interprètes : Miriam de Sela (équilibriste et acrobate),  Joël Colas (clown)

Durée : 45 min
Théâtre Gaston Bernard
Tarif : 4 euros

En coréalisation avec la Communauté de Communes du Pays Châtillonnais – Offert par la CCPC aux élèves des cycles 2 et 3 du territoire.

Avec le soutien du réseau affluences       

 

Actions proposées :

Parcours 1 : diffusion du spectacle (offert aux classes du CP au CM2 par la CCPC)

Parcours 2 : Bord de scène

Parcours 3 :

 

C/ ADOLESCENCE

Compagnies Coïncidences Vocales et le Théâtre de l’Etreinte

“Misérables”

Lundi 7 janvier 2019 à 20h00 (tout public)

Mardi 8 janvier 2019 à 9h45 et 14h30 (collèges)

Adolescents – Niveau : Collège

Genre : COMÉDIE MUSICALE

 

Le spectacle :

C’est l’histoire de la rencontre, pleine de douceur et d’humanité, entre Cosette et son père de substitution, Jean Valjean. L’histoire de la résistance contre la pauvreté et la violence, de deux vies qui basculent. Les épreuves sont nombreuses mais la tendresse et l’amour peuvent soulever des montagnes… Avec audace, le metteur en scène William Mesguich donne une tonalité contemporaine à ce monument de la littérature française qu’il rend accessible aux jeunes comme au tout public. Au delà des déboires, ou la désespérance de tous les laissés-pour-compte de notre monde, l’espoir en  un avenir meilleur jaillit avec la musique et le chant. « Une manière de redonner, peut-être, de la joie, du spectaculaire, du baroque à une oeuvre tellement étudiée et représentée. »

Cette musique « sans âge » offre un savoureux mélange pop, aux influences jazz, blues, rock… , comme une ode à la vie, à l’amour pour tous les cœurs et toutes les âmes, en compagnie de comédiens, chanteurs et musiciens de talent.

D’après Les Misérables de Victor Hugo

Mise en scène et lumières : William Mesguich

Adaptation : Charlotte Escamez

Composition musicale : Oscar Clark
Distribution : Estelle Andréa, Magali Paliès, Oscar Clark, Julien Clément

Durée : 1h20
Théâtre Gaston Bernard

A partir de 11 ans

Tarif : 4 euros

En coréalisation avec la Communauté de Communes du Pays Châtillonnais
Offert par la CCPC aux collégiens du territoire.

Actions proposées :

Parcours 1 : Diffusion du spectacle (offert aux collèges par la CCPC) + 1 représentation tout public.

Parcours 2 : Bord de scène

Compagnie Taxi-Brousse

“L’Utopie des arbres”

Jeudi 18 octobre 2018 à 14h30 (collège -3e- lycée) et 20h00 (tout public)

Adolescents – Niveaux : Lycées et Tout Public

Genre : théâtre

Thème :

Le spectacle :

En évoquant des anecdotes savoureuses de l’enfance, Alexis Louis-Lucas renoue avec ses souvenirs de la vie à la campagne : la parole des aînés du village, l’exploration de cette nature mystérieuse, de ces arbres gigantesques qui nous disent tant de choses… L’éducation de l’enfant dont se souvient le comédien, ne se fera pas à l’école, lieu d’instruction terrifiant. Non, son initiation à la vie se fera parmi les arbres. En gambadant botté, l’enfant découvre la signification des choses par l’intermédiaire des grincheux, ces vieux du village à la peau dure et aux mots rugueux. Ils sont les traducteurs initiés de ce que disent les arbres. Leur parole dégauchit, rabote, déniaise avec rudesse mais offre à l’enfant curieux ses copeaux de savoir et d’humour.

Au final,  les récits s’assemblent pour révéler une quasi confession, mêlant l’amour des arbres à l’invention poétique; le sens de la vie à l’humour corrosif de l’écriture et du comédien.

La Cie Taxi Brousse crée des spectacles autour de la parole et du témoignage. On se souvient de « Métallos et dégraisseurs »  qui retraçait la parole des ouvriers métallos de Sainte Colombe-sur-Seine.

Durée : 1h10
Théâtre Gaston Bernard
A partir de 14 ans

Tarif : 4 euros

Avec le soutien du réseau « affluences »

Actions proposées :

Parcours 1 : Diffusion d’un spectacle aux lycéens et un spectacle tout public.

Parcours 2 : Bord de scène

 

Compagnie BACCHUS

Proudhon modèle Courbet”

Mardi 15 janvier 2019 à 20h00 (lycée et tout public)

Adolescents – Niveaux : Lycée et Tout public

Genre : théâtre

Thème :

Le spectacle :

Début 1855, Gustave Courbet maître peintre, travaille à Ornans son village natal, sur «L’Atelier», une oeuvre qu’il veut présenter à l’Exposition Universelle. Il est avec Jenny, maîtresse modèle. Le Maître est admiratif de son compatriote franc-comtois Pierre-Joseph de Proudhon. Il souhaite que celui-ci lui rédige un livret pour l’Exposition. Proudhon accepte l’invitation. Mais l’engagement physique de Courbet et du braconnier présent perturbent Proudhon tandis que la  provocation du modèle lui inspire de la répulsion : confrontation entre la chair et l’esprit.

Dans le huis- clos de l’atelier s’engagent des confrontations  entre les personnages. Courbet obtiendra-t-il ce qu’il souhaite de Proudhon ? Jenny changera-t-elle la misogynie du philosophe ? Le conservatisme du braconnier détruira-t-il les espérances du père de l’anarchie ?

Lumineuse, et très contemporaine dans ses thèmes, cette pièce jouée plus de 450 fois, notamment au Musée d’Orsay, nous fait vivre avec légèreté, finesse et humour la rencontre de deux grands génies.

« C’est formidable ! » Le Monde.fr  –

« Excellent ! » France CULTURE – « Huis-clos éclatant » L’Express.

Durée : 1h10
Théâtre Gaston Bernard
Tarif : 4 euros

Actions proposées :

Parcours 1 : diffusion du spectacle pour les lycées et Tout Public.

Parcours 2 : Bord de scène

 

A2R Compagnie

“Bouvard et Pécuchet”

Jeudi 31 janvier 2019 à 20h00 (Tout Public)
Vendredi 1er février 2019 à 14h30 (collège)

Niveaux : Collège à partir de la 4ème et Lycée

Thème :

Le spectacle :

Deux copistes employés à Paris se rencontrent par hasard et se lient d’amitié. L’un deux fait un héritage, l’autre apporte ses économies ; ils achètent une ferme en Normandie, rêve de toute leur existence, et quittent la capitale. Alors, ils débutent une série d’études et d’expériences embrassant toutes les connaissances de l’humanité. Ils se livrent d’abord au jardinage, puis à l’agriculture, à la chimie, à la médecine, à l’astronomie, à l’archéologie, à l’histoire, à la littérature, à la politique, à l’hygiène, au magnétisme, à la sorcellerie. Ils arrivent à la philosophie, se perdent dans les abstractions, tombent dans la religion, s’en dégoûtent, tentent l’éducation de deux orphelins, échouent encore et, désabusés, désespérés, se remettent à copier comme autrefois.

Un zeste de Buster Keaton dans cette interprétation subtile de la bêtise éternelle et universelle qui fait aimer Flaubert et le théâtre.

« Astucieux et drôle » Télérama

« … catalogue de la bêtise sur un mode délicieusement pince-sans-rire » La Croix

« … couple mythique, increvable allégorie de la bêtise au bras de l’amitié et friandise délectable pour les amateurs de théâtre » L’Express

D’après Gustave Flaubert

Durée :  1h15
Théâtre Gaston Bernard
A partir de 11 ans

Tarif : 4 euros

Actions proposées :

Parcours 1 : le roman au théâtre 1 à 2 séances sur 2h.

Parcours 2 : ateliers de pratique du théâtre 1 à 2 séances sur 2h.

Parcours 3 : bord de scène

 

Compagnie  Lunette-théâtre

Cortège(s)

Mercredi 3 avril- 20h (tout public)

Jeudi 4 avril – 9h30 (lycée et adolescents)

Adolescents – Niveaux :lycée et Tout Public

Thème :

Le spectacle :

Cortège(s), c’est l’histoire de Marion, dix-sept ans, dont le cœur s’arrête de battre, et qui s’effondre, inanimée, en plein mouvement social, lors d’une manifestation à Paris.

Celle de Meurey, qui va devoir s’y coller pour annoncer ce qui semble improbable.

Les fragments en flash-back d’une histoire d’amour fulgurante entre Marion et Reda.

L’histoire de Yasmina, de la classe de TES où Marion est scolarisée jusque là, au lycée Villon.

De Charlotte, journaliste, au milieu d’une folle instrumentalisation du décès d’une jeune fille par les médias.

Celle d’Amblard, le proviseur du Lycée, qui rêvait jusque là de vacances en août à Arcachon et qui se retrouve presque seul pour trouver les mots.

Celle d’Ergouin, le secrétaire général de la Préfecture, qui rêvait d’une carrière dans le Cantal, mais qui est en poste dans la capitale quand tout arrive.

L’histoire d’un déferlement sur les réseaux sociaux et dans la rue.

De tous ces cortèges que l’on forme pour partager sa colère, sa peine, sa joie et aussi…ses espoirs.

Projet parrainé dans le cadre de Quintessence 2018 par le Théâtre Gaston Bernard de Châtillon-sur-Seine et la Salle Europe de Colmar.

Durée : 1h00
Théâtre Gaston Bernard
A partir de 14 ans

Tarif : 4 euros

Actions proposées :

Parcours 1 :

Parcours 2 :

 

Théâtre de l’Espoir

Nous étions debout et nous ne le savions pas

Vendredi 3 mai 2019 à 14h30 et 20h30 (lycée tout public)

Adolescents – Niveaux : lycée Tout Public

Thème :

Le spectacle :

Nous voici plongés dans l’histoire  d’un petit garage ambulant. “La Jurassienne de Réparation”, serait dit-on  installée dans le Haut Jura, aux Moussières. Mais après faillite et dégraissages successifs, dépassée par le modernisme, l’affaire n’est pas brillante : une camionnette Renault élimée, quelques outils, une remorque, 2 ouvriers, pour se lancer en vivotant sur les routes et proposer ses services d’entretien express, et mécanique sur place.

Autour du père Goydadin qui n’a plus 20 ans, le fils Claude, les mécanos Ali et Nicolas surgit une belle bande de ringards plus proches des affreux sales et méchants des frères Cohen que de Michel Vaillant.

Ce petit groupe d’antihéros attachants entraine vite le public, tour à tour hilare et ému, dans un tourbillon de saynètes drôles, pathétiques, émouvantes, agressives, croustillantes et portant à réflexion sans facilité ni indigestion.

Mais qu’est ce qui peut bien motiver un être humain usé de la sorte ? Qu’est ce qui peut lui redonner un éclat d’optimisme, une sorte de grandeur à ce petit monde déchu ?  Sous le cambouis, la sueur et le mal dégrossi : l’humanité transpire à grosses gouttes.

Une petite merveille de théâtre de rue. Drôle et tellement vrai !

D’après l’ouvrage de Catherine Zambon

 

Durée : 1h15
Théâtre Gaston Bernard

A partir de 14 ans

Tarif : 4 euros

Actions proposées :

Parcours 1 :

Parcours 2 :

 

 

Collectif Hic et Nunc

Les Muses”

Vendredi 16 novembre 2018 à 14h00 (collège) au Musée du Pays Châtillonnais à 20h00 au Théâtre Gaston Bernard (tout public)

Adolescents – Niveaux : dispositif collège au théâtre et lycée

Genre : Spectacle

Thème :

Le spectacle :

Et si la Joconde, la Vénus de Botticelli, la Petite Danseuse de Degas et la Marilyn d’Andy Warhol pouvaient s’incarner, s’évader et prendre vie hors du cadre où elles sont enfermées ? Qu’auraient-elles à nous raconter? Quels seraient leurs attentes et leurs espoirs ? Qu’auraient-elles à nous apprendre de nous ?

Ces quatre célèbres Muses aspirent à autre chose et espèrent se libérer des cadres dans lesquels on les retient. Quand le musée s’endort, elles profitent de l’absence des Hommes pour vivre enfin sans entrave.

Avec beaucoup d’humour et d’espièglerie, Les Muses nous entraînent dans un univers jubilatoire où nos héroïnes n’hésiteront pas à tomber leurs masques sans retenue, pour exister autrement.

Entre burlesque et poésie, ce quatuor féminin livre un spectacle musical drôle et décalé où se mêlent chants polyphoniques et comédie. Il nous offre de sortir du cadre conventionnel  grâce à ce regard inattendu sur quatre chefs d’oeuvre intemporels.
Une pièce de Claire couture et Mathilde Le Quellec.

Musée du Pays Châtillonnais

A partir de 11 ans

Durée: 1h15
Tarif: 4 euros

Actions proposées :

Parcours 1 : piste de réflexion :

  • l’acceptation de soi,
  • être prisonnier de son image
  • l’identité (le rapport aux autres)
  • la face cachée d’une oeuvre, d’une personne
  • l’évolution de l’art dans la société
  • l’art et le fantastique,
  • etc…

Parcours 2 : Bord de scène

Parcours 3 :

Concert de l’Hostel Dieu

“MARCO POLO  Carnet de mirages”

Vendredi 8 février 2019 à 20h00 (collège et tout public)

Adolescents – Niveaux : Collège à partir de la 5ème

Genre : musique – slam – arts visuels

Thème :

Le spectacle :

Sur les traces de l’explorateur vénitien voguant vers la Perse au rythme des slams et d’un croisement musical et poétique du répertoire du Concert de l’Hostel Dieu et du duo Madjnoun, ce voyage musical très original aborde les rivages de la difficile communication entre les cultures occidentale et orientale. Particulièrement visuel, le concert est illustré délicatement en images par le dessinateur et vidéaste Clément Bernis.
Subjugué, le spectateur embarque pour un univers sonore onirique fait de musiques métissées, de slam et d’images superbes. Sur les musiques baroques italiennes du Concert de l’Hostel Dieu et les mélodies persanes du duo Madjnoun, le slam de Cocteau Mot Lotov pose, en contrepoint littéraire, une mise en rythme du Livre des Merveilles.

A l’image du rêve de Marco Polo qui souhaitait rapprocher Orient et Occident dans une même quête d’harmonie, cette invitation au voyage fantastique et hors du temps vous transportera, à coup sûr, dans un véritable ravissement.

A partir de 12 ans

Durée : 1h10
Tarif : 4 

Actions proposées :

Parcours 1 : Atelier poésie slam

Parcours 2 : Atelier de percussions perses

Parcours 3 :

 

Vivants Lézards  

Théâtre en Seine et L’Oreille interne

Mercredi 20 mars 2019 à 20h00 (tout public)

Jeudi 21 mars 2019 à 9h30 (collège)

Adolescents – Niveaux : Collège à partir de la 5ème

Thème :

Le spectacle

Le Grand Ministère a mis en place un dispositif visant à encourager l’émergence : le Tremplin.

Pour en bénéficier de jeunes artistes sont appelés à faire la démonstration de leur talent en présentant un projet de spectacle « populaire et divertissant ». dont la thématique est « Les Hommes et les Arts »,

Deux artistes fantômes, vieux clowns fraîchement débarqués de nulle part sortant de leur cercueil la faim au ventre, entraînent au passage deux jeunes en mal d’œuvre afin de tenter leur chance. Mais l’évocation de figures emblématiques et de divinités tutélaires réveillent des forces que, tels des apprentis sorciers, nos protagonistes ne parviennent plus à maîtriser.

Sous forme de cabaret, ce spectacle s’inspire des Surréalistes et des Arts Premiers.

Articulé par des interventions en adresse directe au public, il propose une traversée en 11 tableaux de la Grande histoire de l’humanité par le prisme de l’histoire des arts, réaffirmant au passage avec énergie et non sans humour l’impérative nécessité de l’art dans nos vies.

Pantomime, musique, poésie, masques, marionnettes et objets animés sont convoqués par une comédienne, un musicien, une régisseuse et une marionnettiste…

Tout fait le vivant du spectacle !

Avec le soutien du Réseau Affluences

A partir de 12 ans

Salle Kiki de Montparnasse

Durée : 1h20

Tarif : 4 

Actions proposées :

Parcours 1 : Possibilités à partir de ce spectacle, d’ateliers permettant d’aborder des oeuvres notamment littéraires et/ou musicales, et aussi des périodes “bascules” dans l’histoire des hommes.

Parcours 2 :

 

  Compagnie Kalijo

Marion(s)

Jeudi 28 mars 2019 à 20h00 (tout public)

Vendredi 29 mars 2019 à 9h30 (collège)

Adolescents – Niveaux : Collège à partir de la 6ème

Thème : le harcèlement scolaire

Le spectacle :

Depuis sa création, la compagnie Kalijo a fait le choix artistique de traiter des sujets sensibles et souvent tabous quoique quotidiens, et ce toujours avec légèreté et poésie, dans un langage simple, universel et accessible à tous, celui du corps, du cirque avec une pointe de théâtralité.

Inspiré du livre de Nora Fraisse « Marion , 13 ans pour toujours », sa nouvelle création Marion(s) mêle danse, acrobatie au sol et aérienne, slam et vidéo pour aborder le drame du harcèlement scolaire, notamment via les réseaux sociaux.

Comment comprendre cette violence réelle et virtuelle, devenue si banale, mortellement dangereuse et difficilement contrôlable ? Le spectacle interroge sur le comportement des adolescents de notre époque, la perte de conscience des réalités et notamment celle de la signification des mots et de leurs poids, sur le silence ou le déni des adultes et l’impuissance des parents face à la vaste puissance de la toile internet.

Un spectacle où le Beau et l’utile font corps. A découvrir en famille.

A partir de 11 ans
Durée : 0h55
Tarif : 4 

Actions proposées :

Parcours 1 : Possibilités de travailler avec des associations spécialisées dans la prévention du harcèlement scolaire.

Parcours 2 : Atelier “Slam et écriture”

Parcours 3 : Atelier danse : mise en corps des mots.

Parcours 4 :

Théâtre Group’

La Jurassienne de réparation

(Lycée agricole LEGTA La Barotte)

Mercredi 5 juin 2019 à 21h

Jeudi 6 juin 2019 à 21h


Le spectacle :

Nous voici plongés dans l’histoire  d’un petit garage ambulant. “La Jurassienne de Réparation”, serait dit-on… installée dans le Haut Jura, aux Moussières.  Mais après faillite et dégraissages successifs, dépassée par le modernisme, l’affaire n’est pas brillante : une camionnette Renault élimée, quelques outils, une remorque, 2 ouvriers, pour se lancer en vivotant sur les routes et proposer ses services d’entretien express, et mécanique sur place.

Autour du père Goydadin qui n’a plus 20 ans, le fille Claude, les mécanos Ali et Nicolas surgit une belle bande de ringards plus proches des affreux sales et méchants des frères Cohen que de Michel Vaillant.

Ce petit groupe d’antihéros attachants entraine vite le public, tour à tour hilare et ému, dans un tourbillon de saynètes drôles, pathétiques, émouvantes, agressives, croustillantes et portant à réflexion sans facilité ni indigestion.

Mais qu’est ce qui peut bien motiver un être humain usé de la sorte ? Qu’est ce qui peut lui redonner un éclat d’optimisme, une sorte de grandeur à ce petit monde déchu ?  Sous le cambouis, la sueur et le mal dégrossi : l’humanité transpire à grosses gouttes..

Une petite merveille de théâtre de rue. Drôle et tellement vrai !.


Durée : 1h40

Lycée agricole LEGTA La Barotte

A partir de 10 ans

Tarif : 4 euros

Actions proposées :

Parcours 1 :

Parcours 2 :