Victor Hugo, mon amour

Rencontre, désir, passion, jalousie, exil, c’est l’histoire de ce couple mythique et mémorable qu’ont formé Juliette Drouet et Victor Hugo. Une vie d’amour que la fiction n’aurait pas osé imaginer, ou la véritable histoire d’un demi-siècle de passion ponctuée par vingt-trois mille lettres échangées. À partir de cette monumentale correspondance, Anthéa Sogno a composé ce spectacle qui illustre les grands moments de leur vie amoureuse, littéraire et politique.

 

En 1833, un jeune dramaturge tombe amoureux d’une princesse de théâtre. Jaloux, il lui demande d’abandonner la scène. Par amour, elle accepte, et comme elle s’ennuie :

« écris-moi, lui dit-il, écris-moi tout ce qui te trottera par la tête, tout ce qui te fera battre le cœur. »

Telle est l’origine de la  merveilleuse correspondance qu’ils ont laissée en héritage. De leur histoire il fallait tout raconter, depuis leur rencontre en 1833, lors de la lecture de « Lucrèce Borgia », jusqu’au 11 mai 1883, date à laquelle, après l’avoir adoré au point de lui avoir tout sacrifié, elle ferma les yeux. Ce jour-là, Victor Hugo ferma son encrier pour toujours.

Une pièce d’Anthéa Sogno

Mise en scène : Jacques Décombe

Avec Anthéa Sogno et Sacha Petronijevic

Durée : 1h30

Théâtre Gaston Bernard

Tout public à partir de 14 ans

Tarifs : 6 à 16 euros