Le Promontoire du songe

Victor Hugo raconte l’un de ses “profonds souvenirs” suite à la visite qu’il rend en 1834 à son ami Arago pour regarder la lune dans le nouveau télescope de l’Observatoire de Paris.

Il ne voit  “qu’un trou dans l’obscur”. Puis la lumière du soleil lui permet de distinguer le cratère appelé le “Promontoire du songe”, ce qui déclenche immédiatement une succession d’émotions et de visions.

Bouleversé, Victor Hugo déborde, foisonne, prolifère, se fait voyant et nous offre des pages admirables sur la nécessaire puissance du rêve, de la création artistique, de l’imagination, de l’insaisissable…

Un bel hommage à la liberté des créateurs, des précurseurs, des aventuriers de l’esprit, ceux qui explorent vaillamment la ”mappemonde de l’ignoré”.

Avec le soutien du Théâtre dans les Vignes et l’aide à la résidence du Théâtre de Semur-en-Auxois et du Théâtre Gaston Bernard de Châtillon-sur-Seine.

D’après l’œuvre de Victor Hugo

Adaptation : Philippe Berling et Ivan Dmitrieff

Mise en scène, scénographie et lumière : Philippe Berling

Jeu : Ivan Dmitrieff

Costumes : Nathalie Prats

Durée : 1h10

Théâtre Gaston Bernard

A partir de 12 ans

Tarif : 6 à 16 euros

Abonnement